Archive for the ‘Making-Of’ Category

Bienvenue dans l’envers du décor de la création du roman Teenage Riot !

Le début du chapitre 2 introduit l’un des lieux le plus social de la vie lycéenne (après la cafet’ et la cour de récré) : la cantine ! A l’époque, j’avais fréquenté ce lieu de restauration uniquement pendant la Seconde. Au passage en première, j’avais demandé à manger à la maison (occasionnant une organisation supplémentaire). Avec le recul et la sagesse, je crois que je resterais désormais manger là-bas. Je n’avais aucun ami qui allait à la cantine mais ça m’aurait forcé à intégrer une table et élargir mon cercle de connaissance… Je n’étais pas vraiment le mec le plus sociable du bahut… Enfin bref.

(Je viens de noter les 3 fours à micro-ondes sur l’image, c’est vraiment le grand luxe dis donc !)

En 20 ans, la cantine du lycée a grandement évolué. Il faut dire qu’à l’époque les tables de 8 ou 10 n’étaient pas de première jeunesse non plus… Ca n’engageait pas à y manger. Je crois aussi me rappeler qu’il y avait une peinture au mur bien chelou (genre maronnasse). La cantine modèle XXIième siècle est nettement plus engageante, au moins sur l’esthétisme du lieu. La partie cuisine n’a pas évolué.

L’accès à la partie self est différente de mes souvenirs. A l’époque, on avait une carte, qui débloquait un portique comme dans le métro parisien, contrôlé par un ordinateur avec un surveillant qui veillait au bon fonctionnement et qu’aucun ne passait avant l’heure attribuée. Le portique a disparu et une nouvelle machine a fait son apparition.

La machine et le portique était à l’entré de ce couloir, avant (donc dans le livre). Par contre, c’est toujours le même carrelage !

Concernant la bouffe, j’ose espérer que les choses se sont améliorées : la description dans Teenage Riot de la tristesse des plats proposés n’a rien de fictif…

C’est tout pour aujourd’hui !

N’oubliez pas que Teenage Riot est en lecture gratuite sur Wattpad, n’hésitez pas à vous y inscrire, à lire, à commenter et à voter pour le texte !

La suite du texte arrive demain !

Advertisements

Bienvenue dans l’envers du décor de la création du roman Teenage Riot !

Profitons-en pour dévoiler l’origine du titre. L’intrigue se déroulant 100% en France, il parait étrange d’avoir choisi un titre en anglais. Teenage Riot fait en fait référence à une chanson éponyme de Sonic Youth. Le groupe était surtout connu dans la fin des années 80 et dans les années 90 et il a inspiré et de nombreux petits. Le plus connu étant sans conteste Kurt Cobain et donc Nirvana. Les plus mélomanes sauront reconnaître l’influence punk dans leurs sonorités et un style somme toute assez inclassable et évolutif au cours des années.

Toujours est-il que j’étais dans une période de page blanche dans mon cycle d’écriture. Je voulais commencer quelque chose sans avoir d’idée. Comme il y a toujours de la musique qui traîne dans mon appartement, le plus souvent en mode random à moins que j’utilise ma platine, Sonic Youth a fini par arriver dans les enceintes. Ce n’est pas mon groupe préféré, loin de là, mais il y a certaines chansons dont je trouve les sons intéressants : Kool Thing, Into the groove… et bien sûr Teenage Riot.

Je ne peux pas expliquer les mystères de la création et le pourquoi du comment les étincelles naissent, mais toujours est-il que c’est face à une page blanche et cette musique que le déclic de l’histoire m’est venu. De quelle façon la chanson de Sonic Youth a influé sur l’histoire ? Pour ça, il faudra lire l’intégralité du roman sur Wattpad !

Je ne cherche jamais de titre pour mes livres quand j’écris. Pas avant d’avoir écrit le mot fin ou d’avoir une idée VRAIMENT géniale. Le titre de travail fut donc celui de la chanson. Et puis comme avec tous mes livres, le titre de travail est finalement aussi bien qu’un autre et il devient le titre final.

C’est tout pour aujourd’hui !

N’oubliez pas que Teenage Riot est en lecture gratuite sur Wattpad, n’hésitez pas à vous y inscrire, à lire, à commenter et à voter pour le texte !

La suite du deuxième chapitre arrive demain !

Bienvenue dans l’envers du décor de la création du roman Teenage Riot !

Commençons par le lycée puisqu’il est au cœur de l’histoire et qu’il est présenté dès le premier chapitre. Il s’agit du vrai lycée dans lequel j’ai fait mes études aux Sables d’Olonne. J’y suis d’ailleurs retourné l’année dernière pour prendre des photos avec l’accord de la direction afin d’avoir de la matière pour ce making-of.

En presque 20 ans, le lycée n’a pas tant changé que ça. Tout du moins dans les parties que je décris tout au long du livre (la cour, la cafèt’, certains couloirs)… D’autres ont évolué, changé de place (la cour fumeur par exemple qui, relativement à la photo ci-dessus, est passée de l’extrême gauche à l’extrême droite), des bâtiments ont poussé, l’intérieur du bâtiment administratif a été complètement refait… L’un dans l’autre, ma mémoire n’a jamais été prise en défaut et les paysages décrits sont toujours conformes à la réalité !

C’était une expérience intéressante de revenir dans son ancien bahut, de fouler le sol qui fut mon quotidien pendant trois ans avec un regard distant et amusé. Tous mes anciens profs sont désormais en retraite, à l’exception d’une. Il faisait un temps superbe, j’ai pu prendre des photos claires et nettes. Bon, c’est pas du grand art, mais pour ce que j’en fais maintenant (des supports de lecture sur Wattpad) c’est suffisant !

Sur la photo ci-dessus, vous avez le bâtiment A (administratif), sur la droite celui où se déroulera une partie de l’intrigue du chapitre 2, sur la gauche la cafet’ avec le CDI à l’étage et derrière le bâtiment B.

La cafet’/CDI. Le logo du lycée a changé depuis mon époque. Le bâtiment à gauche n’existait pas non plus.

C’est tout pour aujourd’hui !

N’oubliez pas que Teenage Riot est en lecture gratuite sur Wattpad, n’hésitez pas à vous y inscrire, à lire, à commenter et à voter pour le texte !

La suite et fin du premier chapitre en ligne arrive demain !