Posts Tagged ‘Animal’

Today, October 29, the WWF decided to celebrate cats.

 

In fact, this operation had become a necessity beacause of dramatic figures around the tiger. In the span of less than 100 years, the tiger population has declined by 97%. 97%! This is an absolutely colossal, terrible, alarming figure that takes its full value with another number: 3200. 3200, the estimated tigers still alive. And yet, we’re quite sure it’s remotely accurate;  to be sure, they must be counted. Hence the different actions of the WWF to develop ways to count tigers in various countries (India, China, Russia …) and make sure – whatever the maddening number of tigers still alive it may remain – to double this number by 2022.

Why am I talking about this initiative? Because of Sol Sunburst. If you don’t know, my sci-fi novel is based on the assumption that animal species disappeared way too fastly and that humans began to introduce animal genes into human DNA to be exonarated from their extinction. An ultra-pessimistic vision of our future, but yet a vision that – in light of alarming figures posted daily by the WWF – takes the path of a reality. In my book, there is a tiger animoid, Mike Ronson, emblem of the total extinction of this species. So it seemed appropriate to relay today this particular action of the WWF.

solsunburst-lowcopy

Specifically, what can we do?

  • Talk about it!
  • Donate to WWF
  • Buy Sol Sunburst

Let me remind you that Sol Sunburst is committed to supporting the WWF and to annually donating a portion of its profits as donations to the WWF in order to help implement safeguard actions before it’s too late. So, buying my book (on Amazon or Kobo) is not just about reading an anticipation novel…

To learn more about the #DoubleTigers operation, I invite you to visit this WWF website (which has a link to directly make a donation). Feel free to spread the word around you, over all possible social networks, to educate as many people as possible. The ecological diversity of our planet really is at stake!

Aujourd’hui, 29 octobre, le WWF décide de célébrer les chats.

 

En fait, derrière cette opération se cache surtout des chiffres dramatiques autour du tigre. En l’espace de 100 ans la population des tigres à l’état sauvage a diminué de 97%. 97% ! C’est un chiffre absolument colossal qui ne prend pleinement sa valeur dramatique qu’avec un autre chiffre: 3200. 3200, c’est le nombre estimé de tigres encore en vie. Et encore, on n’est pas très sûrs. Le mieux, c’est encore de compter. D’où les différentes actions du WWF pour mettre en place des moyens pour dénombrer les tigres dans divers pays (Inde, Chine, Russie…) et faire en sorte de – quel que soit le nombre affolant de tigres encore vie il peut bien rester – doubler sa population d’ici 2022.

Pourquoi je parle de cette initiative ? A cause de Sol Sunburst. Pour rappel, mon livre de science-fiction s’appuie sur le postulat que les espèces animales disparaissant à un rythme trop soutenu, l’homme s’est mis à introduire des gènes animaux dans l’ADN humain pour se dédouaner de leur disparition. Une vision ultra-pessimiste de notre futur, certes, mais une vision qui – au regard des chiffres alarmants postés quotidiennement par le WWF – prend le chemin d’un réalité à très court terme. Dans mon livre, il y a un animoïde tigre, Mike Ronson, emblème de la disparition totale de l’espèce. Il me semble donc approprier de relayer l’action du WWF en ce jour.

solsunburst-lowcopy

Concrètement, que peut-on faire ?

  • En parler !
  • Faire un don au WWF
  • Acheter Sol Sunburst

Car je rappelle accessoirement que – compte tenu de son message alarmiste – Sol Sunburst s’est engagé à supporter le WWF et reversera annuellement une partie de ses bénéfices sous forme de dons au WWF pour l’aider à mettre en place des actions de sauvegarde avant qu’il ne soit trop tard. Acheter mon livre (Amazon, Kobo), c’est donc un peu plus que simplement s’embarquer dans la lecture d’un livre d’anticipation. Une façon d’aller l’utile à l’agréable.

Pour en savoir plus sur l’action #DoubleTigers, je vous invite à consulter cette page dédié sur le site du WWF (qui possède le lien pour faire directement un don à l’organisation). N’hésitez pas à faire tourner autour de vous, sur tous les réseaux possibles, afin de sensibiliser le plus de monde possible, car il en va de la survie de la diversité écologique de notre planète !

  1. Do like science fiction novels, especially anticipation and dystopia?
  2. Do you like stories with a vivid background echoing our own world?
  3. Do you like charismatic characters?
  4. Do you like stories with a dash of romance?
  5. Do you like animals? Especially felines like lions and tigers?
  6. Do you like David Bowie and his songs?
  7. Do you like glam rock, the 70’s and their key-figures such as Ziggy Stardust, Iggy Pop, Marc Bolan?
  8. Do you have some kind of ecological penchant?
  9. Do you like books when once you’re done you say “whaaaaaat?” then all the book comes in flashback and you say “wow”?
  10. Do you like at least one of these movies?

  

If you say “yes” to at least one of these 10 questions, you will definitely like my novel soon to be published, Sol Sunburst!

So don’t forget to take a note in your agenda: it’s released on the 6th of May 2014!

  1. Aimez-vous les romans de science-fiction, en particulier l’anticipation ou les dystopies ?
  2. Aimez-vous les histoires dont le contexte fait écho à notre présent ?
  3. Aimez-vous les personnages charismatiques ?
  4. Aimez-vous les histoires avec le juste dosage de romance ?
  5. Aimez-vous les animaux ? En particulier les félins ?
  6. Aimez-vous David Bowie et ses chansons ?
  7. Aimez vous le rock, les années 70 et leur icônes telles que Ziggy Stardust, Iggy Pop ou Marc Bolan ?
  8. Avez-vous un penchant écologique ?
  9. Aimez-vous les livres où vous dites “heeeein?” à la dernière page, puis tout le livre revient en flashback et alors vous dites “woah” ?
  10. Aimez-vous au moins un de ces films ?

  

Si vous avez répondu “oui” à au moins une de ces 10 questions, alors vous aimerez définitivement mon prochain roman à paraître, Sol Sunburst!

Alors n’oubliez pas de prendre note de sa date de sortie dans vos agendas : 6 mai 2014 !

After WWIII, the world was left consumed and countries scattered. Wild life found inhospitable lands to live in and remaining species couldn’t survived in the environment they used to. To take a common analogy to the world we’re currently living in, just imagine a polar bear with no ice floe to walk on (which is already pretty much the case…).

As there would be no use in cloning species that could not survive on a post-WWIII Earth, scientists tried to merge genes of disappearing animals into human DNA. As it was the only way to prevent  their genomes from total disappearance, in hope of finding another planet that, one day, could allow proper cloning of the animal DNA from animoid.

After years of experiences, failures, public outcries, the first animoid was born healthy, survived and lived almost like a real human. The year was 2031. Half-human, half-gorilla, this animoid – ironically named Kong – was no more than a lab rat and outlived only 32 years. Many more breeds from other species were created, refined up until the point the Homo Animalis became the intellectual equivalent of the Homo Sapiens and could live almost normally into society.

In 2099, the United Kingdoms Governement was the first one to recognize animoids as civilians and granted them – against public opinion – the same civil rights as any other humans. Many other countries did the same shortly after. By 2120, sustained by fertility programs, the animoids reached nearly 30% of the global population. An animoid benefits from the animal DNA by getting stronger senses or muscles. They can mate with pure human or other animoids, even from different species, and have babies either animoids or humans.

Until recently, only terrestrial mammals could be saved after their extinction. A breaktrought in 2173 allowed to create the first human/cetacean animoid. Scientifits are still looking for a way to merge insect DNA into humans…

Now, to know more about the novel Sol Sunburst, check out this page!

This could be a representation of an animoid. (Yes it’s Ajani from Magic The Gathering, but you get the idea)

This could be an animoid from early stages of researches when scientists struggled with DNA sequences, this shape does not happen anymore.

This is NOT an animoid!

Après la troisième guerre mondiale, le monde fut laissé consumé et les pays divisés. La faune et la flore retrouvèrent des terres dévastées et inhospitalières et les espèces survivantes ne pouvaient plus survivre dans l’environnement qu’elles connaissaient. Pour prendre une analogie avec notre monde actuel, c’est comme si l’ours polaire n’avait plus du tout de banquise (ce qui n’est pas loin d’arriver, cela dit en passant).

Comme ils ne survivraient sur cette Terre post-WWIII même si on les clonait, des scientifiques essayèrent de fusionner les gènes d’animaux en voie de disparition avec l’ADN humain. C’était la seule façon de sauvegarder leur génome de leur disparition complète, en attendant de trouver un nouvel environnement pour permettre le clonage animal. Les espoirs se tournent désormais vers la conquête spatiale et une nouvelle Terre.

Après plusieurs années d’expérimentations, d’échecs et du public, le premier animoïde naquit et vécu presque comme un être humain. C’était en 2031. Mi-humain mi-gorille, cet animoïde – ironiquement nommé Kong – ne fut rien de plus qu’un rat de laboratoire pendant 32 ans. D’autres expérimentations, d’autres espèces animoïdes furent créées dans les années qui suivirent. La génétique expérimentale perfectionna tellement la fusion des gènes que l’Homo Animalis devient l’équivalent intellectuel de l’Homo Sapiens et qu’ils purent s’insérer dans la société.

En 2099, le gouvernement des Royaumes-Unis fut le premier à reconnaître les animoïdes comme citoyens à part entières et à leur donner – contre l’avis de l’opinion public – les mêmes droits civiques que les humains. La plupart des autres pays firent de même peu après. En 2120, soutenu par un programme de fertilité, les animoïdes représentaient 30% de la population mondiale.

Un animoïde bénéficie des gènes d’animal qu’il possède, augmentant par exemple sa masse musculaire ou l’acuité de ses sens. Ils peuvent se reproduire avec des humains pur jus ou des animoïdes, même d’espèces différentes, pour avoir des enfants humains ou animoïdes.

Jusque récemment, seuls les mammifères terrestres pouvaient être ainsi sauvés après le extinction. Une avancée scientifique en 2173 permit de créer le premier animoïde cétacé. Les chercheurs continue de se pencher sur le cas des insectes…

Pour en savoir plus sur mon roman Sol Sunburst, consultez cette page !

Une représentation possible d’un animoïde (oui, c’est Ajani de Magic The Gathering, mais vous saisissez l’idée)

Ceci aurait pu être un animoïde durant les stades d’expérimentations scientifiques. Cette forme n’existe plus. 

Cette chose n’est PAS un animoïde !

Sol Sunburst is a dystopian rock ‘n ‘ roll anticipation, a tragic romance and an ecological fable in the twilight of the human race.

The summary is available on this page.

The novel is a tribute to the Glam rock era (70’s) and is loosely based on David Bowie’s songs from 1969 to 1974 ( “Space Oddity”, “Moonage Daydream”, “Lady Stardust”, etc.) and his Ziggy Stardust avatar. Many allusions to his life have been so introduced in the text (his friend Iggy Pop, his wife Angela , his home in Beckenham and so on…) .

Like any Philip K. Dick’s novel, Sol Sunburst is primarily focused on how the reality can be perceived and on the notion of duality. The text encourages the reader to make his own idea of reality in the described reality : Who really are Sol Sunburst, Angela, Stooges or Major Tom? Sprinkled with references to drugs, this sub-theme and how they can alter reality (perception, elliptical blackout…) reinforce this main intention.

The second major theme is the ecology. Noting that the human race is a victim of its own growth and narcissistic development, the novel places the humankind in the medium term perspectives to be expected: chain extinctions of animal species and climatic changes but also genetic manipulations, totalitarian states, media manipulation… and the end of mankind.

If the universe depicted in Sol Sunburst is deliberately pessimistic, it has the same duality that we experience now: due to the choices to be made today, the humankind (represented by the protagonist ) is the unique hope of its own destruction. My novel has no will to denounce or moralize but to give pause to think by pushing our current environmental questions towards their darkest answers.

Sol Sunburst est une anticipation dystopique, une romance tragique sur fond de rock ‘n’ roll  et une fable écologique au crépuscule de l’espèce humaine.

Le résumé (simili 4ème de couverture) est disponible sur cette page.

Le roman est un hommage aux années Glam du rock (les années 70) et s’inspire librement des textes de David Bowie de 1969 à 1974 (“Space Oddity”, “Moonage Daydream”, “Lady Stardust”…) et de son avatar de l’époque Ziggy Stardust. De nombreuses allusions à sa vie ont ainsi été introduites dans le texte (son ami Iggy Pop, sa femme Angela, sa demeure à Beckenham…).

A l’instar des œuvres de Philip K. Dick, Sol Sunburst s’intéresse avant tout à la façon dont est perçut le réel et à la notion de dualité. Le texte incite le lecteur à se faire sa propre idée de la réalité dans la réalité décrite : Qui sont vraiment Sol Sunburst, Angela, Stooges ou le Major Tom ? Parsemé de références aux psychotropes, le sous-thème de la drogue et la façon dont elles peuvent altérer la réalité (perception, black-out elliptique) renforce en filigrane le propos premier du livre.

Le deuxième thème majeur du livre s’articule autour de l’écologie. Partant du constat que l’être humain est victime de sa propre croissance et de sa propre évolution narcissique, le roman place l’humanité dans les perspectives qui l’attendent à moyen terme : extinctions en chaîne des espèces animales, dérèglements climatiques mais aussi manipulations génétiques, états totalitaires, manipulation des médias… et en ligne de mire la fin de l’espèce humaine.

Si l’univers dépeint dans Sol Sunburst est volontairement pessimiste, il possède la même dualité que celle que nous connaissons à présent : de part les choix qu’il est amené à faire, l’Homme (représenté par le protagoniste) est l’unique espoir de sa propre destruction. Mon roman n’a pas donc la volonté de dénoncer ou de moraliser mais celle de faire réfléchir en poussant à leur paroxysme les interrogations environnementales actuelles pour leur donner les plus sombres réponses.