Posts Tagged ‘Royaumes-Unis’

DiamondDogs_LogoSmall

Selon la police, les Diamond Dogs ne sont rien de moins que des éco-terroristes usant de la terreur et de la violence pour empêcher l’humanité de se réaliser dans sa prochaine grande entreprise : Mars et l’espace. Bien sûr, de leur point de vue, les Diamond Dogs sont tout juste des éco-activistes qui se débattent avec la propagande et les médias vérolés pour faire entendre leur message : la Terre mérite d’être sauvée.

Personne ne sait qui est le leader de cette organisation underground, mais l’inspecteur Kornisoff s’est jurée de le présenter devant la Justice, accompagné de chacun de ses suiveurs ! L’influence des Diamonds Dogs connut une forte progression suite aux événements et aux manifestations qui suivirent la mort du dernier panda, augmentant ainsi la pression sur les épaules de Kornisoff et des Royaumes-Unis. Ils ont notamment découvert que la menace des Diamond Dogs s’est échappé du carcan des RU pour se répandre sur le reste du monde tout en radicalisant leurs actions.

Si les membres arrêtés étaient presque exclusivement des animoïdes jusqu’en 2170, il apparaît que de plus en plus d’êtres humains non modifiés grossissent à présent leur rang. Kornisoff impute ce changement de stratégie à un nouveau leader qui répand désomais ses idées dans toutes les strates de la population.

Les Diamond Dogs croient en la renaissance de la Terre, même si celle-ci est déjà au bord de la destruction. Ils croient également en la Théorie Gaïa développée par James Lovelock, et que quelqu’un pourrait réinstaurer la balance naturel dans les cinq années à venir.

Font-ils référence à Sol Sunburst ?

Advertisements

Après la troisième guerre mondiale, le monde fut laissé consumé et les pays divisés. La faune et la flore retrouvèrent des terres dévastées et inhospitalières et les espèces survivantes ne pouvaient plus survivre dans l’environnement qu’elles connaissaient. Pour prendre une analogie avec notre monde actuel, c’est comme si l’ours polaire n’avait plus du tout de banquise (ce qui n’est pas loin d’arriver, cela dit en passant).

Comme ils ne survivraient sur cette Terre post-WWIII même si on les clonait, des scientifiques essayèrent de fusionner les gènes d’animaux en voie de disparition avec l’ADN humain. C’était la seule façon de sauvegarder leur génome de leur disparition complète, en attendant de trouver un nouvel environnement pour permettre le clonage animal. Les espoirs se tournent désormais vers la conquête spatiale et une nouvelle Terre.

Après plusieurs années d’expérimentations, d’échecs et du public, le premier animoïde naquit et vécu presque comme un être humain. C’était en 2031. Mi-humain mi-gorille, cet animoïde – ironiquement nommé Kong – ne fut rien de plus qu’un rat de laboratoire pendant 32 ans. D’autres expérimentations, d’autres espèces animoïdes furent créées dans les années qui suivirent. La génétique expérimentale perfectionna tellement la fusion des gènes que l’Homo Animalis devient l’équivalent intellectuel de l’Homo Sapiens et qu’ils purent s’insérer dans la société.

En 2099, le gouvernement des Royaumes-Unis fut le premier à reconnaître les animoïdes comme citoyens à part entières et à leur donner – contre l’avis de l’opinion public – les mêmes droits civiques que les humains. La plupart des autres pays firent de même peu après. En 2120, soutenu par un programme de fertilité, les animoïdes représentaient 30% de la population mondiale.

Un animoïde bénéficie des gènes d’animal qu’il possède, augmentant par exemple sa masse musculaire ou l’acuité de ses sens. Ils peuvent se reproduire avec des humains pur jus ou des animoïdes, même d’espèces différentes, pour avoir des enfants humains ou animoïdes.

Jusque récemment, seuls les mammifères terrestres pouvaient être ainsi sauvés après le extinction. Une avancée scientifique en 2173 permit de créer le premier animoïde cétacé. Les chercheurs continue de se pencher sur le cas des insectes…

Pour en savoir plus sur mon roman Sol Sunburst, consultez cette page !

Une représentation possible d’un animoïde (oui, c’est Ajani de Magic The Gathering, mais vous saisissez l’idée)

Ceci aurait pu être un animoïde durant les stades d’expérimentations scientifiques. Cette forme n’existe plus. 

Cette chose n’est PAS un animoïde !