Posts Tagged ‘WWIII’

After WWIII, the world was left consumed and countries scattered. Wild life found inhospitable lands to live in and remaining species couldn’t survived in the environment they used to. To take a common analogy to the world we’re currently living in, just imagine a polar bear with no ice floe to walk on (which is already pretty much the case…).

As there would be no use in cloning species that could not survive on a post-WWIII Earth, scientists tried to merge genes of disappearing animals into human DNA. As it was the only way to prevent  their genomes from total disappearance, in hope of finding another planet that, one day, could allow proper cloning of the animal DNA from animoid.

After years of experiences, failures, public outcries, the first animoid was born healthy, survived and lived almost like a real human. The year was 2031. Half-human, half-gorilla, this animoid – ironically named Kong – was no more than a lab rat and outlived only 32 years. Many more breeds from other species were created, refined up until the point the Homo Animalis became the intellectual equivalent of the Homo Sapiens and could live almost normally into society.

In 2099, the United Kingdoms Governement was the first one to recognize animoids as civilians and granted them – against public opinion – the same civil rights as any other humans. Many other countries did the same shortly after. By 2120, sustained by fertility programs, the animoids reached nearly 30% of the global population. An animoid benefits from the animal DNA by getting stronger senses or muscles. They can mate with pure human or other animoids, even from different species, and have babies either animoids or humans.

Until recently, only terrestrial mammals could be saved after their extinction. A breaktrought in 2173 allowed to create the first human/cetacean animoid. Scientifits are still looking for a way to merge insect DNA into humans…

Now, to know more about the novel Sol Sunburst, check out this page!

This could be a representation of an animoid. (Yes it’s Ajani from Magic The Gathering, but you get the idea)

This could be an animoid from early stages of researches when scientists struggled with DNA sequences, this shape does not happen anymore.

This is NOT an animoid!

Après la troisième guerre mondiale, le monde fut laissé consumé et les pays divisés. La faune et la flore retrouvèrent des terres dévastées et inhospitalières et les espèces survivantes ne pouvaient plus survivre dans l’environnement qu’elles connaissaient. Pour prendre une analogie avec notre monde actuel, c’est comme si l’ours polaire n’avait plus du tout de banquise (ce qui n’est pas loin d’arriver, cela dit en passant).

Comme ils ne survivraient sur cette Terre post-WWIII même si on les clonait, des scientifiques essayèrent de fusionner les gènes d’animaux en voie de disparition avec l’ADN humain. C’était la seule façon de sauvegarder leur génome de leur disparition complète, en attendant de trouver un nouvel environnement pour permettre le clonage animal. Les espoirs se tournent désormais vers la conquête spatiale et une nouvelle Terre.

Après plusieurs années d’expérimentations, d’échecs et du public, le premier animoïde naquit et vécu presque comme un être humain. C’était en 2031. Mi-humain mi-gorille, cet animoïde – ironiquement nommé Kong – ne fut rien de plus qu’un rat de laboratoire pendant 32 ans. D’autres expérimentations, d’autres espèces animoïdes furent créées dans les années qui suivirent. La génétique expérimentale perfectionna tellement la fusion des gènes que l’Homo Animalis devient l’équivalent intellectuel de l’Homo Sapiens et qu’ils purent s’insérer dans la société.

En 2099, le gouvernement des Royaumes-Unis fut le premier à reconnaître les animoïdes comme citoyens à part entières et à leur donner – contre l’avis de l’opinion public – les mêmes droits civiques que les humains. La plupart des autres pays firent de même peu après. En 2120, soutenu par un programme de fertilité, les animoïdes représentaient 30% de la population mondiale.

Un animoïde bénéficie des gènes d’animal qu’il possède, augmentant par exemple sa masse musculaire ou l’acuité de ses sens. Ils peuvent se reproduire avec des humains pur jus ou des animoïdes, même d’espèces différentes, pour avoir des enfants humains ou animoïdes.

Jusque récemment, seuls les mammifères terrestres pouvaient être ainsi sauvés après le extinction. Une avancée scientifique en 2173 permit de créer le premier animoïde cétacé. Les chercheurs continue de se pencher sur le cas des insectes…

Pour en savoir plus sur mon roman Sol Sunburst, consultez cette page !

Une représentation possible d’un animoïde (oui, c’est Ajani de Magic The Gathering, mais vous saisissez l’idée)

Ceci aurait pu être un animoïde durant les stades d’expérimentations scientifiques. Cette forme n’existe plus. 

Cette chose n’est PAS un animoïde !